Le changement climatique a un impact sur l’environnement, mais également sur l’état d’esprit de l’Homme. En effet, l’organisme subit la diminution ou l’augmentation de la température à travers l’apparition de quelques métamorphoses, comme un stress inexplicable ou alors une angoisse injustifiée.

Personne ne peut nier que la météo influence notre moral et notre humeur soit positivement, soit négativement, d’où la tristesse de l’hiver et le bonheur d’été. En effet, quand il fait beau, cela nous fait tellement du bien. Le soleil aide à fixer de la vitamine D à travers ses rayons ultra-violets sur notre corps. Cette vitamine indispensable pour notre organisme du fait qu’elle facilite l’absorption intestinale du calcium et du phosphore, et veille à la fixation du calcium sur les os lors de la croissance. 

Or, lors de la saison d’hiver et l’absence du soleil, notre humeur est impactée par des changements remarquables, à savoir : une baisse de moral ou carrément une dépression. Une étude a été réalisée dans ce sens dans les pays nordistes. Le soleil étant présent en hiver uniquement qu’une ou deux heures par jour, les changements d’humeur sont plus conséquents et le nombre de suicides augmentent considérablement à cette époque d’année.

Contrairement si on prend l’exemple des habitants provenant de pays ensoleillés, ils semblent plus ouverts aux autres, plus chaleureux. En effet, notre moral est impacté et change en fonction de la météo. Parfois, nous pouvons dire que la question de changements climatiques quotidiens est juste secondaire, mais en réalité, c’est déterminant.

Nous pouvons très bien conclure qu’une dépression saisonnière existe, du fait que cela touche une catégorie de la population. Toutefois, il est à signaler qu’il s’agit d’une malade chronique ayant de réels impacts physiques et psychologique et non pas simplement quelques changements d’humeur. On ajoute que cette dépression est due principalement à la baisse importante de luminosité entre l’été et l’hiver.

Comme remèdes, il est recommandé de laisser entrer un maximum de lumière extérieure chez soi et de sortir au moins une heure par jour. L’exercice physique est aussi primordial pour le bien être mental. Ensuite, les compléments alimentaires sont également recommandés comme le magnésium, les oméga-3 et les ampoules de plantes. La luminothérapie peut être également bénéfique pour les personnes atteintes de ces symptômes.

Finalement, sachez bien que vos croyances font le moteur principal de votre système affectif et votre état d’esprit. Soyez intelligent en ayant le contrôle sur votre manière de voir le monde. Laissez les facteurs internes de vos réussite et bien être soient plus importants et valeureux des facteurs externes.